Le F.N dans les faits

Voici quelques textes montrant le vrai visage du FN, trouvés ici et là sur le net.

Avertissement: Je n'ai pas le temps de vérifier toutes ces infos, donc ŕ prendre avec des pincettes!

- Texte des élèves du Théâtre National de Strasbourg

- Les Mains Sales

- Paroles

- Il faut "une campagne pédagogique"

- Un peu d'histoire

- Intox

 

contact : web_antifn@cbwan.com
Seb

 

Texte des élèves du Théâtre National de Strasbourg :

LE FRONT NATIONAL DANS LE TEXTE DANS LE PROGRAMME ECONOMIQUE ET SOCIAL DU FRONT NATIONAL

- « Suppression du SMIC pour les leunes »
(Déclaration audiovisuelle de Jean-Marie Le Pen, 21 septembre 1987)

- Le FN vote contre « l'aide au logement des plus démunis »
(rejet de l'amendement N°131, Assemblée plénière du Conseil Régional Rhône-Alpes, décembre 96).

- « Une totale liberté de licenciement »
(Le Pen, Pour la France: programme du Front National p.157)

- Le FN vote contre « la prévention dans le domaine de la santé »
(rejet de l'amendement N°121, Assemblée plénière du Conseil Régional Rhône-Alpes, décembre 96).

- «La fixation libre du salaire entre l'employeur et l'employé»
(Le Pen, p.155)

- «La liberté de réglementation des horaires de travail»
(Le en Pour la France: programme du Front National p.l 56)

- Le FN vote contre « le soutien scolaire »
(rejet de l'amendement N°25, Assemblée plénière du Conseil Régional Rhône-Alpes, décembre 95).

- Le FN vote contre « le soutien en formation sociale et professionnelle »
(rejet de l'amendement n°28, Assemblée plénière du Conseil Régional Rhône-Alpes, décembre 96).

- « Suppression de l'impôt sur les plus-values et suppression de l'impôt sur les grandes fonunes »
(Le Pen, Pour la France programme du Front National, p.79)

- « L'impôt sur le revenu sera progressivement supprimé, la compensation se fera par l'augmentation de la TVA »
(Megret, L'alternative nationale : les priorités du Front National. p.1 55)
--> Sachons le 80% des recettes que génère l'impôt sur le revenu sont versées par 20% des contribuables, ceux
qui ont les plus gros revenus. Par contre, la TVA touche tout le monde, riche ou pauvre, de la même
façon. Le FN veut donc faire baisser les impôts des riches et augmenter ceux des pauvres.

- « Abrogation de la loi Veil sur l'interruption volontaire de grossesse »
(Le Pen, Congrès du FN à Strasbourg, mars 1997).


DOCTRINES ET IDEAUX FRONTISTES

- « Nous ne sommes pas pour l'égalité, le thème de l'égalité nous paraît décadent »
(Le Pen, Les Francais d'abord, p.l83)

- « L'égalité est une injustice faite aux plus capables»
(La liberté guide mes pas, p.21-22)

- « En privilégiant, en favorisant par trop tous les faibles dans tous les domaines, on affaiblit le corps
social en général. On fait exactement l'inverse de ce que font les éleveurs de chiens et de chevaux. Je ne
suis pas hostile à ce que l'on soulage les malheurs, par exemple les handicapés, mais on aboutit maintenant
presque à une promotion de l'handicapé »
(Le Pen, Le Front National, p.l 80)


APRES QUELQUES MOIS DE «GOUVERNEMENT LOCAL»

A MARIGNANE
Education:
- Suppression des menus sans viande de porc destinés aux enfants juifs et musulmns.

Social:
- Amputation de 30.000 Francs de la subvention du centre aéré
- Suppression de la fourgonnette municipale à l'usage des Restos du Coeur

A ORANGE:

Social:
- Fermeture d'un foyer d'hébergement de SDF
- Fermeture de trois oentres sociaux sur cinq
- La mission locale pour l'emploi ne touche plus que 135.000 F de subvention contre 300.000 F aupravant

A TOULON:
Impôts:
- Au mépris des promesses, augmentation des impôts locaux de 5,5%

La France compte aujourd'hui la même proportion de résidents étrangers qu'en 1931. Il y a 4 millions d'immigrés en France.

 

Les Mains Sales

trouvé sur http://membres.lycos.fr/antifn/mains.html

Dans ses campagnes électorales, le FN met toujours en avant un argument : "Les mains propres". Il se vante
de son intégrité morale (plus que douteuse) et des son respect des lois... Mais il semble bien que les
dirigeants de ce parti ont la mémoire bien courte ! Voici une liste non exaustive des condamnations de
certaines personnalités du FN.

- JEAN MARIE LEPEN :
* reconnu coupable par le tribunal administratif. (Redressement fiscal de 1,4 Millions de Francs).
* reconnu coupable d'apologie de crime de guerre dont la déportation (27/03/1986) pour l'edition d'un disque sur lequel on peut entendre "un hymne du parti nazi" et "Vive Hitler".
* reconnu coupable d'antisémisisme incidieux (09/07/1986).
* reconnu coupable de banalisation d'actes jugés constitutifs de crimes contre l'humanité (11/10/1989) pour avoir qualifié les chambres à gaz de "point de détail" de la 2ème guerre mondiale.
* reconnu coupable de captation d'héritage (1994). 5000F à verser par LePen.
* reconnu coupable d'agression d'un candidate socialiste.(29/09/1998). 3 mois avec sursis, 20 000F d'amende, 2 ans d'inéligibilité.
* reconnu coupable d'avoir tenu des propos sur l'inégalité des races avec B.Megret (25/11/1998).
Condamné à verser 10 000F a L'UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) et à publier a ses frais le jugement dans 3 hebdomadaires (30 000F par publication).

- BRUNO MEGRET :
* reconnu coupable d'avoir tenu des propos sur l'inégalité des races avec J.M. Le Pen (25/11/1998). Condamné à verser 10 000F a L'UEJF (Union des
Etudiants Juifs de France) et à publier a ses frais le jugement dans 3 hebdomadaires (30 000F par publication).

- Catherine Megret (Maire de Vitrolles):
* reconnue coupable de provocation publique à la discrimination raciale pour des propos sur l'inégalité des races et sur des mesures municipales discriminatoires (3 mois de prison avec sursis et 50 000 francs d'amende).
* reconnue coupable d'injures envers un ancien employé de Vitrolles (16/02/1998). Renversé par une voiture le jour du 2nd tour des municipales, cet homme a été traité de "délinquant" par C.Megret sur C+. C'est tout ce que le maire a trouvé a dire sur les circonstances de cet accident. 2 mois avec sursis, 20 000F d'amende.

- Eric Delcroix (candidat FN):
* reconnu coupable de "contestation de crimes contre l'humanité" en 1996. Auteur de "la Police de la pensée contre le révisionnisme", un ouvrage revisionniste et antisémite.

- Marc Lyoen (responsable FN) :
* reconnu coupable d'emploi de clandestins.

- Xavier Voute (conseiller municipal à Paris) :
* reconnu coupable d'avoir aspergé de gaz lacrymogène des militants de Ras l'Front (3000 F d'amende).
- Antoinette Martinet (conseillère municipal à Maisons-Laffite) :
* reconnue coupable de provocation à la haine, la violence et la discrimination (1 mois de prison avec sursis, 30 000 francs de dommages et intérêts, et 5
ans d'interdictions de droits civiques)

- Laurent Mirabeau (Financier de LePen) :
* reconnu coupable en 1994 d'escroquerie et d'exercice illégal de la profession de banquier.

- Claude Jaffres (conseiller régional FN) :
* reconnu coupable d'abus d'autorité et usurpation de fonction (1 an d'emprisonnement avec sursis, 2 ans de privation de ses droits civiques, civils et
familiaux). Il s'est fait passer pour un policier avec 3 membre du DSP.

- Marc Georges (ex-député FN) :
* reconnu coupable de blessure par balle d'un jeune homme (18 mois de prison ferme)

- Jean Holtzer (ex-candidat FN aux cantonales) :
* reconnu coupable de vol à main armé pour avoir braqué une banque (8 ans fermes). Cet ancien avocat général avait un jour réclamé la peine de mort pour une
histoire identique.

- Pascal-Bernard de Leersnyder (conseiller régional FN) :
* reconnu coupable de violence sur mineur pour avoir appris l'allemand au fils de sa compagne à coup de poing (jusqu'au sang) et pour lui avoir plongé la tête dans les WC ("Il n'était pas digne de la salle de bains"). 13 mois de prison dont 10 fermes.

- Emilien Bonnal (ex-candidat FN aux cantonales et municipales) :
* reconnu coupable de meurtre, alors qu'il collait des affiches pour le FN, pour avoir tué Abdallah Moktari, 23 ans; qui l'avait insulté. 8 ans de prison.

- Jean-Claude Poulet (ex-Candidta FN aux cantonales et regionales) :
* reconnu coupable d'avoir battu sa femme pour "la stimuler au travail. Il fallait que je la stimule assez fréquement".

- Francis Watez (avocat et conseiller municipal FN) :
* reconnu coupable d'incitation à la discrimination raciale pour avoir collé des affiches proclamant : "Musulmans, Barbaresques, Algériens, terroristes ou
non, tous dehors" et "Refuser l'intégration de ces sauvages est un devoir national". (2 ans d'innéligibilité et 50 000F d'amende).

- Jacky Codvelle (tête de liste FN aux municipales de 1989) :
* reconnu coupable d'avoir mis le feu à la voiture d'un député maire PS pour féter le 14 Juillet...

- Pierre Van Dorpe (conseiller municipal FN) :
* reconnu coupable d'avoir tiré au fusil à pompe sur un groupe de jeune beurs en blessant au dos l'un d'eux parcequ'il faisait trop de bruit. Le FN lui paye ses 15 000F de caution. 15 mois avec surcis.

- Sylvain Ferrua (conseiller municipal FN ) :
* reconnu coupable de proxénétisme (08/01/1996). 1 ans avec sursis et 50 000F d'amende.

- Roger Fabrègues (candidat municipal FN) :
* reconnu coupable de trafic de drogue (23/07/199). Il avait profité d'un voyage au Maroc pour importer du haschisch. De la drogue achetée à des Arabes, le
comble pour un lepéniste..(2 ans de prison). Il a fait appel.

- Louis de Noëll (Secrétaire départemental du FN) :
* reconnu coupable de détournement de fond (?/10/1997). Il avait utilisé de l'argent de la socité dont il est le gérant pour s'acheter un appartement à Paris, un autre à Perpignan et une villa sur la mer. 1 an avec sursis et 50 000F d'amende.

 

LES PAROLES

J'ai dit que les chambres à gaz étaient un POINT DE DETAIL de l'histoire de la deuxieme guerre mondiale.
Je dénie que ces propos aient quelque caractère antisémite. Je les maintiens.
JEAN-MARIE LEPEN
Grand Larousse: C'est un détail = cela n 'a pas d 'importance...

"J'avoue encore aujourd'hui ne pas comprendre pourquoi le jeu de mots "Durafour-Crématoir" serait antisémite."
JEAN-MARIE LEPEN


"Je trouve artificiel de faire venir des joueurs de l'étranger et de les
baptiser équipe de France. (...) La plupart des joueurs français ne
savent pas ou ne veulent pas chanter la Marseillaise."
JEAN-MARIE LEPEN

"L'affirmation que votre corps vous appartient est tout à fait
dérisoire. Il appartient à la vie, et aussi en partie à la nation."
JEAN-MARIE LEPEN

"Ils (les immigrés) vont nous ruiner, nous envahir, nous submerger,
coucher avec nos femmes et nos fils."
JEAN-MARIE LEPEN

 

il faut "une campagne pédagogique"

http://fr.news.yahoo.com/020423/108/2katu.html

Quelques minutes seulement après l'annonce des résultats du premier
tour, Alain Lipietz nous avait pourtant déclaré douter du fait que "la
bonne campagne à mener entre les deux tours soit d'appeler à voter
Chirac pour sauver la démocratie". Selon lui, "une campagne pédagogique"
expliquant aux Français les conséquences d'un vote pour le candidat FN
était plus appropriée.
"La France au banc des nations, la crise dans les banlieues, l'Intifada
dans les quartiers difficiles, la fin de toutes les libertés conquises :
le vote pour Le Pen, c'est ça. Vous avez montré au premier tour votre
capacité à utiliser l'élection pour donner des signaux aux gouvernants.
Maintenant, c'est à vous d'être responsables". Pour Alain Lipietz, tenir
ce discours aurait été la meilleure solution. Car appeler les électeurs
à voter Chirac pourrait finalement profiter à Le Pen.

Celui qui a dû remettre en question sa candidature à la présidentielle
suite à des déclarations maladroites, qu'il qualifie aujourd'hui
d'"erreurs", appelait justement à la plus grande "prudence dans la
formulation". "Il ne faut surtout pas apparaître comme le bloc des
partisans du système contre Le Pen", a-t-il déclaré, expliquant qu'il
n'y a pas que les électeurs du FN qui ont sanctionné le système ce
dimanche, mais en fait tous ceux qui n'ont pas voté pour les deux
candidats actuellement en charge de l'exécutif, Jospin et Chirac. Soit
65 % environ des votants...

Se référant à ses "amis Autrichiens qui ont vu une coalition droite /
extrême-droite l'emporter", il a argumenté : "Ils nous disent, avec
l'expérience qui est la leur du type de problèmes auxquels les
démocrates français vont être confrontés, qu'appeler à voter Chirac,
c'est confirmer le diagnostic de Le Pen", lequel considère tous ses
adversaires comme "les gens du système". En demandant officiellement à
leurs électeurs de voter pour Chirac, les partis prendraient donc le
risque, selon Lipietz, de voir Le Pen "polariser" le vote "anti
système".

---

Un peu d'histoire....

Le passé ne nous servira-t-il jamais de leçon...?

Allemagne 1923 :
Pour la première fois, après un putsch minable raté à Münich, le parti
Nazi apparaît aux éléctions législatives... il fait à peu près 6%. Tout le
monde considère ces gens-là comme des clowns. Hitler est en prison. Il écrit
Mein Kampf.

Allemagne 1928 :
Elections législatives en Allemagne. Streseman (socialiste) est
renversée par une majorité plutôt conservatrice (Hindenburg) à cause de
deux problèmes fondamentaux : l'insécurité et le chômage. Les nazis approchent
les 20% mais personne n'en parle vraiment. Les conservateurs s'appuient sur le
report de voix...

Allemagne 1932 :
Aux élections présidentielles (suffrage indirect), c'est la grande
surprise : Hitler arrive au second tour des élections alors que tout le
monde s'accordait à dire que l'Allemagne allait virer à gauche (percée des
communistes donc de l'extrême gauche de l'époque qui condamnent les
socialistes). Hindenburg bat Hitler 60% contre 40%. L'Allemagne
respire... mais s'habitue à cet orateur de talent...

Allemagne - Janvier 1933 :
les élections législatives sont remportées par le
parti Nazi et Hindenburg appelle Hitler à la chancellerie...
L'abstention avait atteint les 34% On connaît la suite...

 

 

 

En revanche, ce texte est une intox :

Jean-Marie Le Pen proclamait encore il y a quelques
jours : «Socialement je suis de gauche, économiquement je
suis de droite, nationalement, je suis de France».

Ça ne vous rappelle rien ?

"Unser National Sozialismus ist die Zukunft Deutschlands.
Trotz diese Zukunft wirtschaftlich rechts-orientiert
wird, werden unsere Herzen links orientiert bleiben. Aber
vor allem Werden wir wir niemals vergessen, dass wir
Deutschen sind."

Adolf Hitler, 29 novembre 1932, discours de clôture du
congrès annuel du NSDAP (National Sozialistisches
Demokratisches Partei)

Petite traduction pour ceux qui auraient oublie (ou pas
appris) la langue de Goethe :

"Notre National-Socialisme est le futur de l'Allemagne.
Bien que ce futur soit économiquement résolument à
droite, nos coeurs resteront à gauche. Mais par dessus
tout, jamais nous n'oublierons que nous sommes Allemands."

( http://www.liberation.fr/quotidien/semaine/020425-000003103PRES.html )

Le bouche à oreille a fonctionné, et encore plus l'e-mail. La phrase de Le Pen: «Socialement je suis de gauche,
économiquement je suis de droite et nationalement je suis de France», serait une citation d'Adolf Hitler, le 29
novembre 1932 au congrès du parti nazi. Des radios répercutent l'«info», des organisations s'indignent. Renseignement
pris, il n'y a pas eu de congrès du NSDAP en novembre 1932, et Hitler n'a jamais prétendu que son «coeur était de gauche»,
pour reprendre les termes exacts de la rumeur.
Il s'est néanmoins passé quelque chose le 29 novembre 1932 : la naissance de Jacques Chirac.